Viva Cuba libre

Par ce long dimanche de pluie, il fallait bien ça : une leçon de salsa dans une cour de « casa particulare ». Peut-être dans la calle Neptuno à moins que ce ne soit à l’angle de la calle Amistad. Allez savoir ! D’ailleurs, non, on s’en fout. Gazoline, ici, trouve son rythme et le plaisir de chalouper ! Viva Cuba libre !

Trinidad

Pas de publicités à Cuba, mais le Che et Fidel Castro sont partout, et dans tous les formats. Surtout le Che, martyr de la révolution et en plus, particulièrement photogénique.

Comparée à La Havane, Trinidad ressemble presque à une grosse bourgade, avec sa place Mayor, ces quelques musées et ses nombreuses rues pavées. Après la chaleur de la journée et l’arpentage de ses rues, les terrasses de café, avec ses petits orchestres de rue sont toujours les bienvenues, d’autant plus si elles campent un peu en hauteur et permettent de voir le soleil se coucher sur les toits.

L’été sous l’eau

J’avais envie de vous envoyer quelque chose d’un peu plus abouti que mes derniers brouillons d’aquarelle ce soir, une sensation de fraîcheur sur votre peau brulée de soleil si vous avez eu la chance aujourd’hui de traîner dans un parc ou au bord d’une piscine. Such a big sun, isn’t it ?