Un trait… c’est tout !

Toujours dans l’exercice du trait continu.

Ici un croquis sur le vif.

Très encourageant. On abandonne son désir d’un dessin parfait pour réaliser quelque chose de plus vivant donc meilleur.