Dernière morsure avant la nuit

Sous le soleil de Satan

Le ciel t’aidera

Promesse d’un jour

Viva Cuba libre

Par ce long dimanche de pluie, il fallait bien ça : une leçon de salsa dans une cour de « casa particulare ». Peut-être dans la calle Neptuno à moins que ce ne soit à l’angle de la calle Amistad. Allez savoir ! D’ailleurs, non, on s’en fout. Gazoline, ici, trouve son rythme et le plaisir de chalouper ! Viva Cuba libre !

Le billet du dimanche soir