Mes petits cartons 9.

L’exercice du portrait peut remplir une vie toute entière. On n’en finit jamais d’apprendre et d’améliorer son art. Ici, je travaille sur les valeurs avec des crayons graphite aquarellables. Mon souci ce matin était d’être la plus juste possible, non dans la ressemblance mais dans les proportions et la distribution des valeurs.

Mes petits cartons 4.

Pour changer un peu, un truc sorti du tiroir de mars. Ce vieux bonhomme est universel. On l’a tous croisé au moins une fois dans sa vie. Pour ma part c’était le père Helou, un retraité qui faisait les jardins dans un petit village du Cotentin. Tendre souvenir de mon enfance.