Viva Cuba libre

Par ce long dimanche de pluie, il fallait bien ça : une leçon de salsa dans une cour de « casa particulare ». Peut-être dans la calle Neptuno à moins que ce ne soit à l’angle de la calle Amistad. Allez savoir ! D’ailleurs, non, on s’en fout. Gazoline, ici, trouve son rythme et le plaisir de chalouper ! Viva Cuba libre !

Salsa ou rumba ?

Les cours de Salsa sont très fréquents dans les casas particulares. Une bonne manne pour le tourisme cubain que ces apprentissages. Mais bon, soyons clairs, les rois de la danse et des déhanchés de hanches restent bien les Cubains eux-mêmes.

Le billet du dimanche soir

Jour d’été

Jour d’été