Quand la forme devant lui se retourna

Quand la forme devant lui se retourna, Ben eut le souffle coupé. C’était une vieille femme, vêtue d’une longue robe grise, qui flottait autour d’elle comme une paire d’ailes froissées. Son beau visage fané exprimait une profonde tristesse. Ses grands yeux vides et pâles se posèrent sur lui un instant puis partir voler quelque part, vers un endroit que Ben ne pouvait voir. Un trouble profond s’empara lui. C’était comme si cette silhouette frêle, qui paraissait être la source de lumière bien plus que celle de l’ampoule de la petite boutique, venait d’éclore sous ses yeux telle une créature d’un autre siècle.

Lundi 25 mai 2020

Une réflexion au sujet de « Quand la forme devant lui se retourna »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s