Sur la rivière Li

Lottie, elle, de son côté, pousuit son périple chinois, en gagnant les rives de la rivière Li. L’émotion est intense. Les montagnes karstiques sont un vrai poème chinois. Brume et vapeur de thé blanc qui tombent sur le fleuve.

Et sa créatrice, elle, est au fond d’une question beaucoup plus prosaïque. Comment et quand démarrer une BD ?

Une réflexion au sujet de « Sur la rivière Li »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s